Observation2

[seopress_breadcrumbs]

Poilhes

En traversant le village de Poilhes, le long du Canal du Midi vous serez marqué par le charme indéniable des paysages accentué par la boucle formée par la voie d’eau.

Canard

Endroit paisible et séducteur, Poilhes est aussi un village où les archéologues ont découvert de nombreux vestiges antiques. En effet, nous approchons de la colline d’Ensérune et de son célèbre Oppidum. Et tout près, les Romains, conquérant le sud de la Gaule, tracèrent la fameuse Voie Domitienne. Ces éléments font de Poilhes un village bimillénaire.

Et puis, une curiosité, « l’orme de Sully » en 1608 planté sous Maximilien de Béthune, duc de Sully. C’est un arbre qui jouit d’une grande longévité et qui offre du bois solide. En prévision des besoins en constructions et de la marine, le duc a fait planter des ormes aux bords des routes. On a appelé ces arbres : les ormes de Sully. Celui-ci allait donc servir comme principale matière utilisée dans la construction des bateaux.

Un peu plus loin, sur les berges du Canal du Midi trônent deux anciens canons anglais, repêchés dans les années 1970 au large d’Agde. Leur provenance reste encore inconnue à ce jour mais leur présence quelque peu incongrue attire l’œil et ajoute au village une espèce d’élégance.

Et puis, situé sur les contreforts de la colline d’Ensérune, au cœur de la plaine du Biterrois, le site de Régismont-le-Haut est l’une des rares implantations de plein air datant du début du Paléolithique Supérieur, soit il y a environ 30 000 ans. Ce campement de chasseurs-collecteurs aurignaciens est en outre l’un des seuls sites de cette époque ayant livré des traces explicites d’aménagement de l’habitat.

Ecrin paisible du Canal du Midi qui trace ici son chemin posément, Poilhes offre également un point de vue unique et somptueux sur l'étang de Capestang.

A voir, à faire
aux alentours